(SVP veuillez actionner le bouton de gauche du lecteur pour écouter)
"L'entrée de bal de Saintonge"
Les Déjhouqués (groupe de l'île d' Oléron) disent "C'est une catin que ..."
ce qui en patois charentais (et encore au Québec) est un terme plutôt affectueux
qui signifie une poupée de chiffon comme
celles avec lesquelles jouaient nos aïeux !

(Comme c'est à double sens...)

(En Angoumois c'est la femme qui chante c'est un   "pétras" terme  qui   correspond à notre lourdeau  tandis qu'à l'île de Ré on est moins courtois et on chante
c'est une P...)


Le bal au breton  est traditionnelle en vendée 

et vous écoutez une version  du groupe "L'amicale des Deux-Sèvres"
En Saintonge une version très proche mais plus rapide appelée l'éntrée de bal de saintonge est dansée par le groupe de Saintes "Aunis et Saintonge"  ainsi que par les "Déjhouqués" de l'ile d'Oléron., les "Efournigeats" de Semussac & probablement d'autres groupes

C'était la première danse pour le bal des mariages mais  on la dansait aussi à d'autres occasions. 

Pierre LOTI en parle dans "prime jeunesse"

   " La dernière semaine avant le mariage de ma soeur avait amené chez nous une agitation très gaie. Des domestiques qui nous avaient quittés naguère pour se marier et s'établir dans “l'île”, s'étaient fait une joie de revenir, pour aider à toutes choses, et le soir, à la cuisine, on ne manquait jamais de danser un bal de Saintonge _une vieille danse du pays qui, en Oléron surtout, s'était conservée...."
la chaine des dames du bal breton
Dessin à la plume de PH MANOT (une figure du bal breton: la chaîne des dames)

Voici deux  sources:

Source: Suzanne Manot. Folklore vivant en Aunis, Saintonge et Angoumois .

bal breton par Suzanne MANOT

Ouverture du bal de Saintonge

et voici la sortie de la messe

Bal Breton ou Entrée de bal de Saintonge

Voici le descriptif de cette danse, extrait de "bibliothèque de travail" N°341 du 8 février 1956 (imprimerie des écoles)

par monsieur E.BRILLOUET instituteur à "La Vallée par BEURLAY" (charente-maritime)

Voir la danse

 SUITE

Retour à la veillée

rev Aout 2016