La pesée des actions ou des âmes
 par les sculpteurs saintongeais

aux XIe & XIIe


Voici à CORME-ROYAL (17)

jugement à corme-royal

Jugement ou plutôt pesée en façade à CORME-ROYAL.
L'archange tient la balance dans sa main droite et un être maléfique tente de se saisir d'un panier ou appuie sur l' un d'eux.

Voici à Saint-Eutrope église haute à SAINTES (17)

Saint EUTROPE à SAINTES

 L'archange tient la balance et un personnage essaye avec un bâton de faire pencher de son coté. A gauche non visible ici un enfant nu .

Ce chapiteau de la croisée du transept  démontre que les sculptures avec les rinceaux, les lions, les oiseaux 
et animaux bizarres divers font partie intégrante d
u message
et ne sont pas de simples décorations.

(remarquez la dimension exceptionnelle de la main droite du Malin , s'agit-il des actions maléfiques et le sens pourrait-être que
c'est dans nous-même qu'il faut débusquer les inclinaisons au péché,
 ou bien c'est pour  montrer que le combat spirituel n'est pas terminé avec la mort et que le Malin agit encore après le décès? ) 

______________
pesée des âmes à SAINTES

 L'archange guidant l'âme à gauche de la scène

la pesée des âmes SAINTES

De l'autre coté un couple gagné au Malin et non pas un démon seul
La femme est derrière l'homme lequel a l'air d'apprécier les péchés de la chair puisqu'il sourit
et cherche à faire pencher la balance de son coté!
Puis à droite un symbole sexuel avec l'X montrant que ce n'est pas la bonne voie
Puis un léonin à queue divisée tantôt vers le ciel tantôt vers la terre
Puis le sempiternel combat spirituel entre valeurs spirituelles et terrestres.

La présence du couple fait pencher pour une incitation à changer de vie

Voici la pesée à SAUJON

pesée des âmes à SAUJON

la pesée en présence d'un archange qui pèse et d'un autre qui retient le démon
tricheur, à gauche l'âme

Aller au ciel pour le commun des mortels c'est l'assurance de la Vie éternelle
C'est là qu'il faut aller ! Il faut marcher vers le ciel !

Le parcours terrestre est une sorte de pèlerinage pour y arriver...

L'enfer, on le devine plus qu'on ne le voit. 
Il n'apparaîtra que  plus tardivement surtout à l'extérieur de l'édifice: 

Le purgatoire n'est pas encore inventé mais pressentit.

Il n'y a ni flammes ni tourments sur ces scènes de "jugement"

Par contre il y a un intrus ACTIF qui triche !
Par contre il y a un ange qui tient la balance  !

 le sculpteur nous montre un jugement plutôt  "bizarre":

Les actions ou l'âme du défunt sont  pesés selon "la tradition" par l'archange Michel 
dans une balance en présence d'un personnage démoniaque
qui tente de faire pencher de son coté .

MAIS DANS TOUS LES CAS LA BALANCE PENCHE DU BON COTE !

C'est une scène très positive qui n'est pas faite pour effrayer comme sur les tympans ailleurs qu'en SAINTONGE !

Or il n'existe  pas un tel  épisode ni dans l'ancien ni dans le nouveau testament,
ni dans les textes apocryphes ...

ALORS QUOI ?

Le sculpteur comme à son habitude utilise et montre une fiction, cette fois ce ne sont pas des animaux fabuleux
mais des êtres que chacun reconnaît aisément

Deux interprétations sont envisageables:

L'église de même qu'elle construit ses édifices sur des lieux de cultes païens
suivrait  la même logique  aux fins de  ne pas déboussoler mais plutôt faire adhérer le 
futur adepte en se greffant sur ses croyances préexistants?

Croyance qui serait qu'il y a une route encore pleine d'embûches _En effet le personnage démoniaque semble agir dans au-delà après le décès_
sinon que vient-il faire si les actions seules sont jugées?

Ou bien croyance en un jugement intérieur _ notre propre conscience_ et là c'est au présent et non au futur et
le personnage démoniaque en nous et/ou le tentateur sont actifs.

Les sculpteurs a mon avis, ne font  qu'évoquer un jugement  pour nous inciter à changer de mode de vie...
Toutes leurs  sculptures sont orientées dans ce sens, pourquoi n'en serait-il pas de celles-ci?

Il s'agit  de notre propre jugement, _de notre conscience_ qui est le (la) seul(e) logiquement  influençable par nos passions ou le démon.

Les sculpteurs ne parlent que de cela en long et en large...sortir de nos vices,  les vaincre, effectuer notre conversion ...

Cependant l'autre interprétation est envisageable:
 celle qui voudrait que le combat spirituel pour gagner le paradis
ne soit pas terminé avec la mort physique...
et qu' il faut offrir des messes et demander l'intercession
de ceux qui sont déjà près de Dieu car déclarés Saints
afin que cette âme échappe aux tourments à l'enfer...

Cette interprétation est en ligne avec la pratique déjà courante à l'époque.
(Les catholiques et les orthodoxes choisiront de prier et demander d'intercéder  pour les défunts
ce que les protestants rejetteront au XVI e avec en conséquence le rejet de l'existence d'un purgatoire
 ainsi que d'un texte accepté comme canonique: le livre des Macchabées _une des tribu d' Israël _
dans lequel le roi juif JUDAS ordonne des prières et sacrifices pour des soldats juifs morts au combat)


 Je ne saurais trancher pour cette scène omniprésente dans les sculptures,
et entre les deux versions: incitation à changer de mode de vie et se préparer sur terre
et celle d'une incitation à prier pour les morts je garde la première, 
qui me semble plus conforme à un renouveau spirituel et à l'esprit grégorien!
Mais la deuxième est bien dans l'air du temps!




A PROPOS QUE DISENT LES TEXTES ?
En fait tout et son contraire sauf que ne s' y trouve pas la scène de nos sculpteurs avec balance, ange qui pèse et démon tricheur.
On ne parle pas de pesée dans les textes  mais de jugement.


Les évangiles parlent essentiellement de la résurrection et du jugement dernier, celui de la fin des temps
Les évangiles ne parlent jamais de prier pour les morts.
C'est Dieu qui a jugé Adam et Eve et  jugera à la fin des temps
Cependant délégation Lui aurait été confiée ainsi qu'aux saints
 ( Le Christ deviendra juge suite au concile de Nicée )
 Gabriel n'est qu'un messager de Dieu, jamais juge.
Aucun archange n'intervient ainsi lors d'un jugement quelconque.


Mathieu XXIV : Le chapitre en entier (trop long)

En bref: décription d' une sorte d' Apocalypse avec comme leitmotiv: Personne ne sait quand mais soyez prêts.

LUC §20, 28-40 présente une question intéressante d'un scribe qui éclaire sur la pensée de Jésus:

28 Maître, Moïse nous a laissé par écrit, que si quelqu'un a un frère marié qui vienne à mourir sans enfants, il doit
épouser sa veuve, pour susciter lignée à son frère.
29 Or, il y avait sept frères, dont le premier ayant épousé une femme, mourut sans enfants.
30 Le second l'épousa aussi, et mourut aussi sans enfants.
31 Puis le troisième l'épousa; et de même tous les sept; et ils moururent sans  laisser d'enfants.
32 Après eux tous la femme mourut aussi.
33 Duquel donc sera-t-elle femme dans la résurrection? car tous les sept l'ont épousée.
34 Jésus leur répondit : Les enfants de ce siècle épousent des femmes, et les femmes des maris ;
35 Mais ceux qui seront jugés dignes d'avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts, ne se marieront point.
36 Car ils ne pourront plus mourir, parce qu'ils seront semblables aux anges, et qu'ils seront enfants de Dieu, étant enfants de la résurrection.
37 Or, que les morts doivent ressusciter, Moïse même l'a fait connaître, lorsque rapportant ce qui lui arriva près du buisson, il nomme le Seigneur, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob..
38 Or, Dieu n'est point le Dieu des morts, mais il est le Dieu des vivants; car tous vivent à lui.
39 Et quelques-uns d'entre les Scribes prenant la parole, lui dirent : Maître, tu as bien répondu.
40 Et ils n'osèrent plus lui faire aucune question. Jésus semble contre d' après

En bref: La résurrection est à venir , Moïse l'a fait connaître
Les ressuscités sont semblables aux anges et ne pourront plus mourir
Les ressuscités ne seront point mariés
Dieu n'est point le Dieu des morts mais des vivants


LUC XVI ; 22-26

22_Or, il arriva que le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d'Abraham; le riche mourut aussi et fut enseveli.
23_ et étant en enfer et dans les tourments, il leva les yeux, et vit de loin Abraham
et, et Lazare dans son sein;
24_Et s'écriant, il dit : Père Abraham, aie pitié de moi, et, envoie Lazare, afin qu'il trempe le bout de son doigt
, pour me rafraîchir la langue; car je suis extrêmement tourmenté dans cette flamme
25_ Mais Abraham lui répondit: Mon fils, souviens-toi
que tu as eu tes biens pendant ta vie, et Lazare y a eu des maux; et maintenant il est consolé, et tu es dans les tourments.
26_ Outre cela, il y a un grand abîme entre vous et nous, de sorte que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous, ne le peuvent, non plus que ceux qui (voudraient) passer de là ici.
"


En bref: Des anges portent l'âme dans le sein d' Abraham
Le jugement immédiat semble définitif,
pas d'intercession, pas de soulagements envisageables!

De même Jésus sur la croix promet le paradis aujourd'hui même aux larons

Apocalypse XIV, 1- 13 

Alors, j’entendis du ciel une voix qui disait : Écris : Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l’Esprit, car ils se reposent de leurs travaux, et leurs œuvres les suivent.

En bref: Le jugement immédiat  avec ce "dès à présent" semble explicite
Les âmes de ceux qui meurent dans le Seigneur 
de ceux qui sont sans tache, vierges ...
(versets antérieurs) se reposent 
Ceux qui ont écouté la bête  
(versets antérieurs) sont tourmentés
Nos oeuvres nous suivent


I THELASSONICIENS, IV 13-18

13 Or, mes frères, je ne veux pas que vous soyez dans l'ignorance sur ce qui concerne les morts, afin que vous ne vous affligiez pas, comme font les autres hommes qui n'ont point d'espérance.
14 Car si nous croyons que Jésus est mort, et qu'il est ressuscité, nous devons croire aussi que Dieu ramènera par Jésus ceux qui seront morts, afin qu'ils soient avec lui.
15 Car nous vous déclarons ceci par la parole du Seigneur, c'est que nous qui vivrons et qui resterons sur la terre, à la venue du Seigneur, nous ne préviendrons point ceux qui seront morts.
16 Car le Seigneur lui-même descendra du ciel, dès qu'il aura donné le signal par la voix d'un archange et par la trompette de Dieu; et ceux qui seront morts en Christ ressusciteront premièrement.
17 Ensuite, nous qui vivrons et qui serons restés sur la terre, nous serons enlevés tous ensemble avec eux dans les nuées, au-devant du Seigneur, en l'air, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
18 C'est pourquoi consolez-vous les uns les autres par ces paroles.

En bref: Le Christ reviendra lui-même chercher les vivants alors que les morts ressusciteront
lorsque la trompette sonnera
C'est un archange qui donne le signal

"Ce qui arrivera au jour auquel Dieu jugera les actions secrètes des hommes, par Jésus-Christ, selon mon évangile." (Romains §2:16)

Toujours selon Paul (2 Corinthiens §5, 1-10) :
( 9) " C’est pourquoi aussi, nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit
que nous en sortions."
(10)" Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin
que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait (étant) dans son propre corps.

AUTRES TEXTES pour ceux qui veulent creuser le sujet aux sources pour QUI jugera:


Le juge est évidement Dieu: (Juges XI 27) (1 Samuel XXIV 13) 
C'est écrit dans le livre: ( Daniel XII, 1-3)

Délégation au Christ  (Mt III
11-12)  (Mt XXV 31-46) (Mc. VIII 38)  (Jean V 22) (Rom II 16) (Rom. XIV 10)
Le juge est une assemblée de saints:   (I Cor VI 2-3)
(ep 1 Pierre 1-17)
Les critères :  (Jean III 17-21)

AILLEURS encore

Le CORAN: (Sourate 27:87 -90)
(87)“Et le jour où l'on soufflera dans la Trompe, tous ceux qui sont dans les cieux et ceux qui sont dans la terre seront effrayés,
 sauf ceux qu'Allah a voulu [préserver]!
 Et tous viendront à Lui en s'humiliant.”
(89)"Quiconque viendra avec le bien aura bien mieux, et ce jour-là ils seront à l'abri de tout effroi.
(90)Et quiconque viendra avec le mal... alors ils seront culbutés le visage dans le Feu.
N'êtes-vous pas uniquement rétribués selon ce que vous oeuvriez? "


La Chanson de Roland : (CLXXVI)


"Seint Gabriel de sa main l'ad prins
Desur sun bras teneit le chef (la tête) enclin (inclinée)
Juntes ses mains en alet à sa fin.
Deus tramsit sun angle chérubin
Et seint Michel del péril
Ensemble od els seint Gabriel i vint:
L'anme del cunte portem en pareis
Morz en Rollans: Deus en ad l'anme ès cels."  

 
"Saint Gabriel l'a pris de sa main
Dessus son bras sa tête est inclinée
Il mourut les mains jointes.
Dieu envoya son ange chérubin
et Saint Michel du Péril
Ensemble avec Saint Gabriel
portèrent l'âme du comte aux cieux"

La messe de rite catholique romain :

"Seigneur, Jésus-Christ, Roi de gloire, délivre les âmes de tous les fidèles défunts des peines de l'enfer et de l'abîme sans fond :
délivre-les de la gueule du lion,
afin que le gouffre horrible ne les engloutisse pas et qu'elles ne tombent pas dans les ténèbres.
Mais que Saint-Michel, le porte-étendard, les introduise dans la sainte lumière,
que tu as autrefois promise jadis à Abraham et à sa postérité."

OVIDE (Ovide_Métamorphoses livre XV)

"Jupiter se tait : Vénus, invisible à tous les yeux, descend et s'arrête au milieu du sénat.
Elle sépare du corps de César l'âme de ce grand homme, et, l'empêchant de s'évaporer dans les airs, l'emporte vers les astres.
En s'élevant, la déesse la voit s'embraser, se ceindre de feux éclatants, et la laisse échapper de son sein.
Ce nouvel astre s'envole au-dessus de la Lune,
et brille en étoile, traînant, dans un long, espace, une chevelure enflammée." (Ovide_Métamorphoses livre XV)

il faut remonter loin dans les textes
pour trouver une intercession en faveur des morts

 le deuxième  livre des Macchabés § 11 (Le livre non reconnu par les protestants)



11_ Le grand prêtre Onias, cet homme de bien, d'un abord modeste et de moeurs douces, distingué dans son langage et adonné dès l'enfance à toutes les pratiques de la vertu, il l'avait vu, les mains étendues, priant pour toute la nation des Juifs.

En bref:ONIAS une sorte de saint-homme, mort et enterré prie donc pour la nation
Les morts continuent donc à vivre
Les saints-hommes intercèdent.

le deuxième  livre des Macchabés § 12

39       Le jour suivant, Judas vint avec les siens, selon qu'il était nécessaire, relever les corps de ceux qui avaient été tués, pour les inhumer avec leurs proches dans les tombeaux de leurs pères.
40    Ils trouvèrent, sous les tuniques de chacun des morts, des objets consacrés, provenant des idoles de Jamnia et que la loi interdit aux Juifs; il fut donc évident pour tous que cela avait été la cause de leur mort.
41    Tous bénirent donc le Seigneur, juste juge qui rend manifestes les choses cachées.
42    Puis ils se mirent en prières, demandant que le péché commis fût entièrement pardonné; et le valeureux Judas exhorta le peuple à se garder pur de péché, ayant sous les yeux les conséquences du péché de ceux qui étaient tombés.
43    Puis, ayant fait une collecte où il recueillit la somme de deux mille drachmes, il l'envoya à Jérusalem pour être employée à un sacrifice expiatoire. Belle et noble action, inspirée par la pensée de la résurrection!
44    Car, s'il n'avait pas cru que les soldats tués dans la bataille dussent ressusciter, c'eût été chose inutile et vaine de prier pour des morts.

En bref: Il est utile et non vain de prier pour les morts

A l'époque bon nombre de seigneurs ont fondés des monastères pour que les moines prient pour le repos de leur âme...
Des donations sont faites pour dire des messes à l'intention des morts...

_________________

Voilà une autre source du XII e ex Musée de Catalogne

MNAC

Les archanges portant l'âme

Raphaël et Gabriel ne font que  porter ou guider une âme

La pesée

Michaël effectue la pesée de l'âme avec toujours le démon tricheur

Voilà c'est déjà pas mal !

Pour voir le Power point sur le MNAC

 
Les textes que je cite proviennent de la Bible de la Société biblique de France de 1864
remise aux époux à leur mariage édition de 1873, elle a l'avantage de mettre entre parenthèses les mots
sous entendus, elle est d'obédiance réformée.

Retour "images de Saintonge" Retour "Art roman en saintonge"

FIN de la page sur la pesée des actions ou de l'âme  au travers des sculptures romanes de Saintonge_ Nov 2016