Sixième partie
Partage de  ma documentation sur

les PEUGEOT 172

et surtout la
172 BC



Du cyclecar de 1920
à la 5CV Peugeot


Le cyclecar fait payer moins de taxes après la guerre 14-18
(poids maxi: 350 kg)

La « Quadrilette »
devient « 5 CV » en
changeant de robe et en
prenant du poids.


Source P. Dumont "Peugeot d'hier et d'avant-hier"


Vint un jour où la « Quadrilette » fut contrainte de suivre le mouvement, c'est-à-dire de s'orienter, tout en prenant du poids, vers la formule de la petite voiture moins sommaire, plus élégante, plus confortable, bref, de se rapprocher de la 5 CV Citroën

La trèfle de Citroën _ 1924

et, si possible, de la « doubler ».
Au Salon de 1924, Peugeot présenta une troisième « Quadrilette », dont on oublia bien vite le nom, pour ne plus parler que de la 5 CV Peugeot.
Cette troisième « Quadrilette » est naturellement d'un aspect plus moderne, cette fois, que sa concurrente du Quai de Javel et elle est offerte avec un choix de carrosseries parmi lesquelles on trouve des caisses à quatre places : cabriolet, torpédo, conduite intérieure, camionnette normande et fourgonnette.
Cette nouvelle « Quadrilette » ou, plutôt, cette 5 CV Peugeot porte la désignation « 172 BC ».
 Le châssis-plate-forme n'a pas changé ; les voies ont gagné quelques petites centimètres, (0,97 m à l'avant, 0,96 m à l'arrière, la Citroën est quand même plus large, 1,18 m).
Avec le poids supplémentaire, l'absence de différentiel se fait de plus en plus sentir (pour les pneus et pour les arbres de roues).
 Les performances souffrent aussi de ces « kilos de trop » (520 au lieu de 350, et quelquefois quatre passagers au lieu de deux).
On remplace bientôt le moteur NE2 des premières « 172 BC » par le NE3 de même puissance (11,5 ch.), mais qui, avec une cylindrée portée à 720 cm3 (51x88) doit offrir un couple légèrement supérieur.

 7.084 exemplaires de la « 172 BC » furent construits en 1924/25, auxquels on ajoutera une centaine de « Quadrilette » Grand Sport (« 172 BS »).

5cv grand sport _ peugeot 172 GS

La Peugeot 172 GS

Peugeot 172 BC

La peugeot 172 BC

Qui était surtout une voiture pour les femmes (elle a un démareur )
et était prisée des médecins car elle passe partout

Peugeot 172 BC avec son cannage

Sa peinture est cannée
son tableau de bord est en marqueterie
La mienne portait des traces du cannage d'origine.

à l'étranger
laubfrosch_951cc_1922
La laubfrosch, 951cc en 1922

Rover
La Rover

MATHIS

La 6 HP et la 10 HP MATHIS
et voici quelques plus grosses cylindrées
sans toutefois les modèles luxueux ...



10 HP Citroën type Caddy modèle 1923



RENAULT Torpedo Sport de 40 CV modèle 1923



12 CV BERLIET modèle 1923




11 CV GEORGES IRAT  modèle 1923



12 CV DFP  modèle 1923
(DFP = Doriot, Flandrin & Parant (D.F.P.) est un constructeur automobile pionnier français en activité de 1906 à 1926 à Courbevoie près de Paris (Hauts-de-Seine).
et le vrai luxe


On l'imagine !!

Savez-vous que la quadrillette puis les 172 doivent beaucoup à
 Ettore Bugatti qui avant d'être un célèbre constructeur
avait conçu un modèle mythique qu'il présenta aux Frères PEUGEOT
qui furent conquis et décidèrent de le commercialiser:


______salon 1912______

L' achat, les documents

et la CONDUITE
en 1925











Compte tenu de l'érosion monétaire due à l'inflation,
le pouvoir d'achat de 1,00 anciens francs de 1925
est  le même que celui de ,84 Euros en 2016.


On peut en déduire
Qu'en 1925

Une 6 CV coûtait à l'achat l'équivalent de 10080 €
Impôt taxes et assurance coûtaient 1100 € par an
et le garage 1000 € par an

et qu'elle revenait  40 cents par km 
Pour l'essence et l'huile il fallait compter 10 cents par km








La mode vers 1925










































Tenue de gala



Tenue de golf




Pour le tennis



Pour le froid


Pour aller voir les courses



pour faire la route
ou les embouteillages

PUB de l'époque:


1923 Citroën


































































Éblouir !!!







UN ARTICLE:
























Les début du caravaning !!







Source :L' ILLUSTRATION d' octobre 1923

Retour


Vers  la notice de Démontage


Vers l'équipement électrique de la 172 BC et les diagnostiques

Vers  magnéto, condensateur et conjoncteur












Alain Deliquet Avril 2017